Le Rassemblement national lance sa campagne électorale à Revel

Temps de lecture : 3 minutes
Portrait de Julien Leonardelli, Vamérie Heurtault et Olivier Lupion. 
Crédit : Rassemblement national.

Le Rassemblement national sera représenté par Valérie Heurtault aux prochaines élections municipales à Revel. La liste n’est pas encore complète, mais la candidate assure avoir des idées plein la tête.

Le Rassemblement national a déjà pris ses repères à Revel et se prépare à la revanche de 2014. Lors des dernières élections municipales, Sylvie Balestan avait recueilli 25% des suffrages au premier tour. Un motif d’espoir pour la nouvelle tête de liste, Valérie Heurtault, 47 ans, responsable administrative et comptable au sein d’une PME. « Je ne le cache pas, j’ai beaucoup d’espoir, de l’ambition. Pour l’instant, je n’ai pas eu de réflexion péjorative, bien au contraire. Les Revélois sont en attente de changement », lance celle qui compte aussi s’appuyer sur les bons résultats récents du RN. Il y a quelques mois, lors des élections européennes, la liste emmenée par Jordan Bardella était arrivée en tête avec 26% des voix à Revel.

Pour cette campagne municipale, Valérie Heurtault affiche même l’objectif de s’ouvrir au delà de son parti. Elle souhaite une équipe mixte, comprenant des non-encartés et des personnes issues de la société civile. Une liste encore incomplète, mais la candidate ne veut pas se précipiter. « Pour une raison simple, je ne vais rien annoncer avant la mi-janvier. Je ne veux pas de débat à ce sujet au sein de ma liste, ce qui entacherait l’efficacité de notre travail. »

Sécurité, localisme et tourisme au programme

En attendant, Valérie Heurtault affine son programme et les thématiques qu’elle compte développer avec l’aide des Revélois, via un questionnaire distribué dans les boîtes aux lettres. L’une de ses envies «: Intégrer des maître-chiens dans la police municipale. Le chien est dissuasif au niveau des agressions, des violences et protège également. » Si la commune n’est pas réputée pour son niveau de délinquance, il s’agit là plus de « réduire l’incivilité ».
Au-delà de la sécurité, la candidate veut promouvoir le localisme, notamment dans le secteur agricole. « Il faudrait faire travailler nos agriculteurs. Il y a trop de concurrence. Il serait intéressant de mettre en place des coopérations entre exploitants », pense-t-elle. Le tourisme est également au coeur de la campagne de la candidate RN. Situé proche de la base nautique de Saint-Ferréol, Revel jouit d’un emplacement propice. Mais le projet d’un contournement routier de la commune, et la baisse de trafic qu’il engendrerait, entrave les plans de Valérie Heurtault. « À nous d’attirer les voitures sur notre commune. Il faut apprendre à utiliser au mieux le site touristique de Saint-Ferréol. » Pour l’heure, la représentante du RN à Revel a annoncé la programmation d’une réunion publique d’ici janvier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here