Archipel citoyen développe ses préconisations sociales

Temps de lecture : 2 minutes

Après la complexe élaboration de sa liste, Archipel citoyen commence à présenter ses préconisations, fruits de la réflexion menée en groupes de travail depuis le mois de juin. Une première rencontre avait lieu, ce mardi 14 janvier, sur le thème du social.

Conférence Archipel Citoyen ©Archipel Citoyen
©Archipel Citoyen

L’heure est venue pour Archipel Citoyen de dérouler son programme. Ou plutôt ses préconisations, que chacun peut commenter, amender et améliorer sur le site du collectif, conformément à l’esprit de démocratie permanente prôné depuis sa création. En ce début d’année, c’est le volet social qu’Antoine Maurice et deux de ses colistiers, Dominique Marechau et Françoise Bocktaels, ont souhaité aborder en premier.

Territoire zéro chômeur

En matière d’emploi, la préconisation la plus innovante est la candidature à l’expérimentation nationale Territoire zéro chômeur de longue durée. « Des rapports prouvent que cela fonctionne, bien que des choses soient à améliorer. Si la loi se confirme, nous monterons des dossiers pour mettre en place le dispositif dans les quartiers prioritaires », explique Dominique Marechau. Sur le même sujet, Archipel citoyen préconise de renforcer les clauses sociales et environnementales dans les marchés publics, de créer un service communal de conciergerie, sur le principe d’Allo Bernard, ou encore d’évaluer la pertinence de la Zone franche urbaine, qui incite les entreprises à s’installer dans certains quartiers défavorisés grâce à une fiscalité privilégiée et qui est suspectée d’être « un piège à précarité ».

Caution solidaire universelle et encadrement des loyers

Dans le domaine du logement, Archipel citoyen avance trois idées fortes : la création d’une caution solidaire universelle gérée par la municipalité, l’encadrement des loyers, en lien avec l’Observatoire local des loyers, et l’augmentation du nombre de logements “très sociaux” dans tous les quartiers de la ville. Pour les personnes âgées, Antoine Maurice et ses camarades souhaitent renforcer les moyens des Ehpad dépendant du Centre communal d’action sociale et favoriser le maintien à domicile en développant des centres d’hébergement de jour pour soulager les aidants ou en soutenant les initiatives de collocation intergénérationnelle.

Tarification solidaire dans les transports avant la gratuité totale ?

Enfin, le retour de la gratuité dans la cantine pour les familles les plus modestes sera une priorité. Tout comme la mise en place d’une véritable tarification solidaire dans les transports en commun. Celle-ci permettrait dans un premier temps d’atteindre la gratuité pour les revenus les plus faibles, étudiants et seniors. « Il y a trop de retard à Toulouse en termes d’offre pour la généraliser tout de suite à l’ensemble des usagers, mais ce sera l’objectif final », confirme Antoine Maurice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here