Toulouse. Franck Biasotto, candidat dissident aux municipales, risque l’exclusion de LREM

Temps de lecture : 2 minutes

Ce matin, mercredi 18 décembre, l’adjoint au maire LREM Franck Biasotto a annoncé sa candidature aux municipales de Toulouse sur une liste citoyenne soutenue par le Modem. Un engagement dissident qui pourrait lui valoir une exclusion de son parti qui s’est officiellement rallié à Jean-Luc Moudenc.

biasotto exclu LREM
© Archives – Le Journal Toulousain

Malgré l’accord qui engage son parti, La République en marche, à soutenir la liste de Jean-Luc Moudenc, Franck Biasotto s’est lancé, ce mercredi 18 décembre, dans la campagne municipale avec l’appui du Mouvement démocrate. Une initiative qui pourrait valoir au nouveau candidat une éviction de son parti.

« L’annonce faite aujourd’hui est une aventure individuelle sans fondement politique qui n’est alimentée que par le dépit et la déception. Franck Biasotto s’est lui-même mis en dehors du mouvement », regrette Pierre Casteras, le référent local LREM 13. Celui-ci communique d’ailleurs avoir saisi le Bureau exécutif du parti pour procéder à son exclusion ainsi qu’à celle de tous les adhérents qui le suivraient dans cette voie.

Franck Biasotto assume sa candidature et les risques d’exclusion

Une réaction des cadres de sa formation à laquelle s’attendait Franck Biasotto. « À titre personnel, j’étais opposé à la décision de soutenir Jean-Luc Moudenc. C’est un choix qui n’a pas été voté en interne », se défend le candidat dissident qui dénonce également le fait que le maire sortant ait eu un droit de récusation des colistiers présentés par son mouvement.

Celui-ci déplore, par ailleurs, le faible nombre de places réservées aux représentants des partis centristes. « Malgré les quelques marcheurs intégrés derrière Jean-François Portarrieu, l’un des plus mauvais élèves de l’Assemblée nationale, Jean-Luc Moudenc s’est droitisé et n’est plus au centre. L’accord passé avec LREM est purement électoral et non pas politique », argumente la nouvelle tête de liste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here