A Borderouge, le nouveau maire doit « maintenir la dynamique du quartier »

Temps de lecture : 3 minutes
Quartier de Borderouge.
Quartier de Borderouge. Crédit : Damien Souillé

Au nord-est de Toulouse et à la périphérie de la ville, le quartier de Borderouge a bien changé. Zone maraîchère il y a vingt-ans, il est désormais devenu un écoquartier ambitieux doté d’immeubles neufs. La population y est relativement jeune, majoritairement active. En moyenne, par ménage, le revenu annuel moyen est de 23800 euros dans ce quartier, près de 2000 euros de plus que la moyenne toulousaine.

Municipales Toulouse 2020 est allé à la rencontre des habitants du quartier Borderouge, voici ce qu’ils attendent du nouveau maire.

Abdallah, 59 ans, chauffeur routier

« Le quartier de Borderouge a changé depuis l’élection du dernier maire. Les conditions de vie sont optimales et beaucoup d’aménagements ont été fait autour des transports publics. Il doit continuer dans cette optique. Néanmoins, le futur maire de Toulouse devrait songer à diminuer les prix des transports car, pour les seniors, cela représente un budget assez conséquent.»

Fabienne, 54 ans, écrivaine

« Le manque de surveillance aux Trois Cocus est très visible. Le futur maire devrait faire de la prévention dans les quartiers, notamment sur les produits qui peuvent avoir un effet dangereux sur la santé. Le nombre d’agents sur la voie publique doit être revu à la hausse, beaucoup d’automobilistes ne respectent pas le code de la route. De plus, la nuit, le bruit est permanent. Des mesures doivent être prises à ce sujet également. »

Christian, 48 ans, sans emploi

« Le prochain maire doit ajouter plus de végétation, car il en manque beaucoup dans le quartier de Borderouge. Les parkings posent aussi problème, car ils ne cessent de prendre de la place. Pourquoi ne construirait-t-on pas des parkings à plusieurs étages ? Dans tous les cas, avec la troisième ligne de métro, les automobilistes risquent de ne pas avoir beaucoup de place.»

Paul, 21 ans, étudiant

« Je prends le métro comme la plupart des étudiants mais je n’arrive pas à comprendre, avec tous les travaux réalisés, qu’il puisse s’arrêter une à deux fois par jour. Le prochain maire doit régler ce problème. Il doit aussi être plus proche des habitants. Il ne faut pas oublier que, s’il est élu, c’est grâce aux personnes qui votent pour lui et pour ses idées. »

Anthony, 18 ans, étudiant

« Ce que le maire a réalisé au cours de son mandat est vraiment significatif de ce qu’il veut amener à la ville toulousaine, c’est-à-dire de l’attractivité. Le prochain élu doit continuer sur cette lancée pour maintenir cette dynamique. Mais avec les efforts consentis envers le quartier de Borderouge, Jean-Luc Moudenc part avec un temps d’avance sur les futurs candidats des prochaines élections municipales ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here