À Côte pavée, « les attentes se situent surtout au niveau des transports »

Temps de lecture : 3 minutes
Illustration du quartier Cote Pavée.
Quartier Cote Pavée. Crédit : Lilia Ouzzane

Avec un revenu annuel moyen de 30 000 euros et un taux de chômage de 12%, ses villas et résidences privées, la Côte pavée est considérée comme comme le quartier avec le niveau de vie le plus élevé de la Ville rose. Ici, en 2014, les 24000 habitants du secteur avaient voté à 60% en faveur de Jean-Luc Moudenc. A l’approche de ces nouvelles élections, ils affichent des revendications bien spécifiques, axées sur les problématiques de proximité et de déplacements.

Municipales Toulouse 2020 est allé à la rencontre des habitants quartier de la Côte Pavée. Voici ce qu’ils attendent du nouveau maire.

Chantal, 53 ans, vendeuse en boulangerie

« La vie du quartier s’éteint petit à petit. Depuis quelques années, les magasins ferment leurs portes les uns après les autres. C’est désolant ! La propreté du quartier laisse aussi à désirer, le balayage des rues ne s’effectue qu’une à deux fois par semaine. Je voudrais donc que le secteur soit plus propre. J’aimerais aussi que le nouveau maire mette en place des plans pour remettre un peu de vie dans le quartier. Enfin, nous attendons la finalisation de la troisième ligne du métro. »

Claire, 37 ans, avocate

« Les problèmes sont surtout au niveau du centre-ville et des transports. Il y a très peu de vraies pistes cyclables et donc de sécurité. Au niveau de la Côte Pavée, il n’y a pas de problème majeur si ce n’est le manque d’espaces verts. De manière générale, les parcs sont trop peu présent au sein de notre ville. »

Patrick, 64 ans, ingénieur

« La vie dans le quartier est relativement calme. Mes attentes se situent surtout au niveau des transports, notamment du métro. Le plan précis de la nouvelle ligne et des arrêts dans le quartier n’ont toujours pas été dévoilés. De plus, le stationnement devient aussi compliqué. De nombreuses places de parking ont été supprimé avec les travaux. C’est un problème majeur ici. »

Gilles, 41 ans, employé à la CAF

« L’hyper-centre de Toulouse est une catastrophe. Il y a très peu de pistes cyclables et c’est dangereux pour ceux qui se déplacent à vélo. Au niveau du quartier de la Côte pavée, la vie est paisible, il n’y a rien à redire. Les principaux projets du futur maire devront, selon moi, se porter sur l’aménagement des voies cyclables et des axes routiers en centre-ville. Un peu plus d’espaces verts seraient aussi agréable. »

Caroline, 18 ans, étudiante

« Il faut plus de logements pour les étudiants. Le maire doit envisager de créer une ou plusieurs résidences universitaires. De plus, les rues devraient être nettoyées. Il y a régulièrement des déchets sur les trottoirs. Des caméras devraient être placées afin d’identifier les personnes qui ne ramassent pas les excréments de leur chien. Le maire pourrait également envisager d’installer des espaces verts, des aires de jeux pour les enfants. Ces éléments dynamiseront le quartier. »

Bastien, 22 ans, étudiant

« Le maire doit baisser la limitation de vitesse dans l’avenue principale. De nombreuses voitures roulent trop vite. Ce doit être ça, la priorité de nos élus. Ce secteur est dangereux, on ne peut plus traverser la route sereinement. Certaines rues doivent même être interdites aux voitures. Par exemple, celles où se situent des écoles. Les trottoirs pourraient être agrandis également, c’est très difficile de passer à deux. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here