Pour les habitants de Rangueil, « il faut arrêter d’augmenter les impôts »

Temps de lecture : 2 minutes

Rangueil est un quartier fortement impacté par la présence du campus Paul-Sabatier. Ici, les étudiants représentent plus d’un tiers de la population. Ce secteur très hétérogène, où cohabitent HLM et zones résidentielles calmes et fleuries, avait privilégié le socialiste Pierre Cohen lors des dernières municipales. Contrairement à l’ensemble du Sud-Est toulousain, majoritairement “bleu”.

Municipales Toulouse 2020 est allé à la rencontre des habitants du quartier de Rangueil. Voici ce qu’ils attendent du nouveau maire.

Gautier, 27 ans, commerçant

« L’écologie est vraiment primordiale. Il faut que tout le monde fasse de véritables efforts, en commençant par trier tous les déchets : dans les fast foods, dans les grandes enseignes… Ensuite, il faudrait valoriser les transports en commun afin d’éviter au maximum la pollution due aux voitures. Et enfin, aider ceux dans la précarité en trouvant un moyen pour loger le plus de monde possible et ne mettre personne à l’écart. »

Fabien, 29 ans, boucher

« Il faut plus de reconnaissance pour les petits commerces. C’est l’un des points qui doit être traité au plus vite. Il faut arrêter de porter l’attention sur les grandes entreprises et venir en aide à ceux qui sont réellement dans le besoin, en l’occurrence les petites entreprises. Ensuite, il faut revoir les impôts qui ne font qu’augmenter. » 

Maire-Noëlle, 51 ans, infirmière

« Il doit y avoir plus de ligne de bus, parce que de nombreux quartiers sont encore très mal desservis. C’est un gros problème pour toutes les personnes qui n’ont pas le permis et pour les étudiants. Ensuite, le futur maire doit vraiment s’investir dans la propreté de la ville. Dans certaines rues, il y a des déchets par terre et des odeurs vraiment dérangeantes. »

Jocelyne, 58 ans, commerçante

« L’écologie et le transport sont les points les plus importants, où il y a le plus de choses à changer. Le futur élu doit aussi faire en sorte que les étudiants aient plus d’aides. Beaucoup d’entre eux ne peuvent pas manger à leur faim et c’est vraiment révoltant. Enfin, il faut arrêter d’augmenter les impôts comme Jean-Luc Moudenc l’a fait lors de son mandat. »

Adel, 42 ans, gérant d’un restaurant

« Il y a beaucoup trop de travaux, que ça soit ici à Rangueil ou dans le centre-ville à Jean-Jaurès. C’est encombrant et affreux d’un point de vue esthétique. Ensuite, les manifestations des Gilets jaunes sont toujours présentes, ce qui tue le commerce. Il faut trouver un moyen pour les stopper. Pour finir, il faudrait une autorisation pour ouvrir un parc d’attractions ou un centre de loisirs car il n’y a rien pour les jeunes à Toulouse. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here